Le gouvernement de Manuel Valls

Dans le gouvernement du Premier ministre, que des « amis » des animaux. Petit aperçu : « La corrida est un spectacle magnifique. Je comprends la passion de ceux qui s’enthousiasment pour cela », avait déclaré Ségolène Royal dans La Provence le 6 novembre 2006. Mais peut-être a-t-elle évolué depuis ? François Rebsamen, lui, a certes signé la pétition du CRAC Europe pour l’abolition de la corrida. En revanche, il a organisé en juillet 2010 un barbecue halal à Dijon « à l’occasion du Mondial de foot de la jeunesse dijonnaise », et n’a jamais répondu à mon courrier  — le mépris des politiques envers les citoyens de la République est hélas classique, mais cependant déplorable. Stéphane Le Foll est, sur tous les plans, à fond contre les animaux, et à nouveau à l’Agriculture, c’est bien notre veine ! Terminons (mais provisoirement, j’y reviendrai) en beauté avec Manuel Valls lui-même et ses prises de position procorrida réitérées, menaçantes envers les anti, alors même qu’il était en fonction à l’Intérieur. Ce n’était pas son rôle dans une démocratie…
Luce Lapin

 

Posté dans Politique

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.