Castration des porcelets : un enquêteur témoigne

« Je travaillais dans une unité qui s’occupait de jeunes porcelets qui venaient de naître. Nous étions chargés de vacciner et de castrer ces jeunes animaux. Quand ils viennent au monde, même dans un endroit aussi horrible — ils sont dans une stalle minuscule, leur mère ne peut pas se retourner, et ils vivent au-dessus d’une grille métallique et d’une fosse emplie de déjections, d’eau et de toutes sortes de produits chimiques dégoûtants —, les porcelets sont heureux d’être en vie, ils sont remplis de joie.

Et puis, vous devez détruire leur monde. En saisissant une paire de pinces pour leur ouvrir les testicules et les arracher, pour leur couper la queue, et souvent même les dents. Et leurs mères sont détenues dans des cages, sans pouvoir bouger, sans pouvoir se nettoyer, se retourner, se coucher, et ce que nous leur faisons les rend cinglées. Vous pouvez voir ces animaux si intelligents devenir totalement fous, sous vos yeux. Et c’est affreux, et c’est impardonnable. »
Témoignage recueilli par L214

Posté dans Animaux de ferme Élevage

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.