Veganz : les mangeurs de plantes arrivent! Par Hugues Rivard

Veganz est une nouvelle chaîne de supermarchés qui est en train de conquérir l’Europe.

Le premier Veganz, fondé l’été 2011, fut un tel succès que d’autres ont suivi rapidement. Quatre ans plus tard, il y en a déjà neuf dans les principales villes allemandes (Berlin, Munich, Hambourg et Frankfurt, entre autres), ainsi qu’à Vienne (Autriche) et Prague (République tchèque). Les dirigeants espèrent accroître leur nombre jusqu’à en obtenir une vingtaine d’ici à la fin 2018…

Les Veganz sont de petits supermarchés qui offrent des produits exclusivement végétaliens, ce qui signifie sans sous-produits d’origine animale. On y trouve les mêmes que dans un supermarché classique, mais dans une version végétalienne : laits végétaux, fromages sans lait, charcuterie végane, glaces au lait de soja ou de coco, nourriture pour animaux végans, livres végans, cosmétiques végans et produits d’entretien — et des fruits et des légumes. Leurs produits proviennent de plus de 260 fournisseurs, situés dans plus de 30 pays.

Veganz_Fromages_vegans2.sm

Les Veganz sont souvent associés à d’autres commerces végans qui les dynamisent. Par exemple, celui de Friedrichshain, un quartier de Berlin, partage l’espace avec le café-boulangerie Goodies (qui offre d’excellent sandwichs, wraps, cookies, gâteaux et café), la boutique Avesu (qui vend des souliers, ceintures et sacs à main végans) et le restaurant gastronomique Mio Matto. Leurs emplacements sont toujours stratégiquement situés dans des endroits à forte affluence.

L’objectif des Veganz est de rendre le mode de vie végan facilement accessible partout en Allemagne et en Europe. Leur succès démontre que leur offre répond à une demande croissante de la population européenne.

Hugues Rivard
Docteur en philosophie
Ingénieur en développement durable

Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
Posté dans Divers Écologie Pour la santé Pour les animaux Végétarisme

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.