Critique du scientifique André Ménache

Une enquête inédite, en caméra cachée, dans le silence « de ces labos, trop secrets pour ne pas être honteux ». Une première excellente critique d’un scientifique. À paraître mercredi 23 septembre 2015. 

Audrey Jougla dévoile avec grand courage la face cachée de la recherche impliquant les animaux de laboratoires et éclaircit par la suite la désensibilisation presque inaperçue du personnel impliqué dans cette recherche. Son œuvre constitue une mise à jour importante, d’où va découler une prise de conscience du grand public sur ce que revêt réellement l’expérimentation animale en France aujourd’hui. On comprend à présent pourquoi ces chercheurs préfèrent garder leur petit secret.

Ceux-ci devront, dans un premier temps, se préparer à apporter des réponses cohérentes aux contribuables et en second lieu accepter de participer à un débat rigoureusement scientifique : en quoi — contrairement aux connaissances actuelles en matière de biologie de l’évolution — l’animal, selon ces chercheurs, représente-t-il un modèle fiable pour l’étude des maladies humaines ?

Cette œuvre s’ajoute aux faits récents (l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection notamment) qui font de l’expérimentation animale une « patate chaude » pour les chercheurs qui voudraient nous faire croire encore en ce XXIe siècle que tout cela est un « mal nécessaire ».

Il reste dès lors à mobiliser les scientifiques honnêtes et possédant l’esprit critique requis pour ce métier, afin que l’édifice de l’expérimentation animale puisse s’effondrer comme un château de cartes.

André Ménache
Docteur vétérinaire
Directeur d’Antidote Europe
Comité scientifique pour une science responsable

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Posté dans Antidote Europe Vivisection

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.