Les dames de la XIVe législature : on ne les oubliera pas !

Laurence Abeille, ex-députée EELV du Val-de-Marne, n’a malheureusement pas échappé à l’hécatombe du 1er tour des législatives, et j’en suis sincèrement attristée — pour elle, pour les animaux, pour l’écologie, pour la biodiversité, sans oublier la lutte contre le nucléaire, si importante pour la planète et pour tous les êtres sensibles, humains et non-humains. Toujours sur le terrain, elle a organisé maintes conférences et manifestations pour faire avancer ces causes, et a participé à beaucoup d’autres.

Tout aussi active et compétente, Geneviève Gaillard, vétérinaire, ex-députée PS des Deux-Sèvres, a fait pendant des années un travail considérable à la présidence du groupe d’études protection des animaux à l’Assemblée nationale. Elle a choisi de ne pas se représenter et de prendre un repos qu’elle n’a pas volé.

Laurence et Geneviève ont travaillé ensemble sur diverses propositions de loi ou PPL, notamment celles demandant l’abrogation de cette saloperie d’alinéa 7 de l’article 521 -1 du Code pénal, que les abolitionnistes des arènes et des gallodromes connaissent bien, qui autorise la corrida dans le Sud et les combats de coqs dans le Nord. Déni de démocratie et suprême scandale, ces PPL n’ont jamais été mises à l’ordre du jour de l’hémicycle, verrouillé par des conservateurs obtus, au nom de « traditions » passées et dépassées, et de prétendue « culture ». Ces députés, de droite comme de gauche, ont montré une absence totale de sensibilité.

Elles ont également créé AnimalPolitique. Un immense merci à vous, mesdames, pour votre compassion et votre action envers les plus faibles, qui ne peuvent compter que sur nos voix pour les défendre. Ne disparaissez pas du champ politique, on a et on aura toujours grand besoin de vous deux !
Luce Lapin

 

Posté dans Divers Politique Protection animale Statut de l'animal

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.