Relisez Voltaire !


La Poularde

[…] Une maudite servante m’a prise sur ses genoux, m’a plongé une longue aiguille dans le cul, a saisi ma matrice, l’a roulée autour de l’aiguille, l’a arrachée et l’a donnée à manger à son chat. […]

Le Chapon

Hélas ! Ma bonne, j’ai perdu plus que vous ; ils m’ont fait une opération doublement cruelle : ni vous ni moi n’aurons plus de consolation dans ce monde ; ils vous ont fait poularde, et moi chapon. La seule idée qui adoucit mon état déplorable, c’est que j’entendis ces jours passés, près de mon poulailler, raisonner deux abbés italiens à qui on avait fait le même outrage afin qu’ils pussent chanter devant le pape avec une voix plus claire. […]

Paru en 1765, ce Dialogue du chapon et de la poularde (éditions Manucius, collection Littéra), que l’on doit à Voltaire, aurait été écrit en 1763, qui est aussi l’année du Traité sur la tolérance. L’échange entre les deux volatiles est court, à l’image de leur vie de souffrance, sacrifiée aux « abominables coquins », comme les qualifie La Poularde, que peuvent être les humains : « Nous manger ! Ah, les monstres ! » À lire, et réfléchir.

De bonnes recettes pour manger éthique : vegan-pratique.fr
Luce Lapin

Posté dans Pour la santé Pour les animaux Végétarisme

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.