2022, année animaliste

Dans le cadre de France Relance, le plan de relance de l’économie1, le gouvernement a alloué, fin octobre, 20 millions d’euros à la protection animale2 – aménagement des refuges, stérilisation des chats errants, accueil des équidés…

Je viens d’apprendre par la Fondation Brigitte-Bardot qu’un complément de 15 millions d’euros, consacré à la stérilisation des chats errants, sera versé à des refuges et à des associations de protection animale, qui doivent constituer un dossier auprès de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) avant le 31 janvier. La FBB propose de les aider à le constituer3. S’il est indéniable que ces sommes sont louables, elles demeurent loin de combler l’énorme gouffre financier qu’entraîne l’irresponsabilité de ceux qui abandonnent leurs animaux ou qui ne les stérilisent pas – sans compter le coût des soins apportés à ceux victimes de maltraitance.

Depuis le 1er janvier, « tous les élevages d’animaux domestiques (animaux de rente, de compagnie, équidés) et d’animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité devront désigner un référent en charge du bien-être animal4 ».

Un prix pour les meilleurs !

Prix de l’Animalisme francophone 2021. Meilleure campagne associative : Convergence Animaux Politique (CAP, convergence-animaux-politique.fr), pour la loi contre la maltraitance animale. Meilleur livre : Romain Espinosa, chercheur au CNRS, Comment sauver les animaux ? Une économie de la condition animale (PUF, 2021). Meilleure élue : Sandra Krief, Parti animaliste, conseillère municipale, déléguée à la condition animale de Grenoble et conseillère métropole de Grenoble-Alpes. Meilleur porte-parole : Pierre Rigaux, expert naturaliste, auteur (pierrerigaux.fr, nosviventia.com). Meilleure entreprise : ONA, premier restaurant végétal étoilé, fondé par Claire Vallée (clairevallée.com), fermé temporairement, pour cause de situation sanitaire. Bravo à eux et à tous les autres : liste complète sur prix-animalisme-francophone.com
Luce Lapin

1. economie.gouv.fr/plan-de-relance, ecologie.gouv.fr/france-relance-transition-ecologique
2. fondation-droit-animal.org/109-relance-20-millions-deuros-pour-les-animaux-de-compagnie-et-les-refuges
3. mission.association@fondationbrigittebardot.fr
4. agriculture.gouv.fr/protection-animale-un-referent-bien-etre-animal-dans-tous-les-elevages-des-2022

Posté dans Assoces / Collectifs Divers Politique Sous les projecteurs

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Archives

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.