¡En marcha!

Parce que « la lutte contre le changement climatique passe par une transition écologique juste, la protection de notre biodiversité et la garantie d’un traitement digne des animaux », des accords politiques très favorables aux animaux ont été passés entre deux partis de gauche du nouveau gouvernement de coalition en formation (au 13/11).

Ce n’est pas en France… mais en Espagne que ces accords ont eu lieu, entre Podemos, représenté par Pablo Iglesias, et le Parti socialiste espagnol, le PSOE, représenté par Pedro Sánchez. Le pacte comprend, entre autres propositions, qui figuraient déjà dans le programme de Podemos, « l’élimination des aides et subventions liées à la corrida et interdiction des spectacles impliquant des violences sur les animaux ». Sûr qu’on peut également compter sur la gauche pour lutter contre le parti d’extrême droite Vox. ¡España en marcha !, comme le chante si bien Paco Ibáñes.

La traduction, par Roger Lahana, sur le site de No Corrida, du communiqué d’AnimaNaturalis. Alors, toujours des « barbares », en Espagne ? Et si on prenait exemple, nous, en France ?
Luce Lapin

 

Posté dans "Loisirs" cruels Corrida Non classé

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.