Stop aux abandons !

Le plus important en ce moment pour chiens, chats, NAC – nouveaux animaux de compagnie, même si je vous en déconseille l’achat –, c’est cet avis de l’Anses.

L’Anses, c’est Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, contre l’abandon : « […] il n’existe aucune preuve que les animaux de compagnie […] jouent un rôle dans la propagation du virus » (anses.fr/fr/content/covid-19-pas-de-transmission-par-les-animaux-d’élevage-et-les-animaux-domestiques). Et l’Organisation mondiale de la santé « écarte l’hypothèse d’une transmission entre humains et animaux domestiques », tout comme l’Ordre des vétérinaires et les ONG de protection animale (fondationassistanceauxanimaux.org/actu/covid-19-communique-faa-7177, laconfederation.fr/actualites/covid19-fermeture-refuges-independants et aussi : futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-non-animaux-domestiques-ne-transmettent-pas-coronavirus-homme-79991).

La bêtise et la lâcheté de certains humains les ont dernièrement conduits à abandonner massivement leurs compagnons, par crainte qu’ils ne les contaminent. Le coronavirus a aussi bon dos… Pour ces chiens et ces chats, c’est souvent une condamnation à mort. La Société protectrice des animaux (siège bd Berthier, Paris 17e) est très claire quant à la situation : « […] la fermeture au public [refuges, Maisons SPA et dispensaires] va freiner drastiquement les adoptions », et, si elle continue, « la vague d’abandons entraînera une vague d’euthanasie massive dans le fourrières, comme le prévoit la loi française ». La faute à qui ? Je le redis : les salauds, ce sont ceux qui abandonnent.

Des adoptions sont possibles sur rendez-vous (infos sur la-spa.fr). Pensez aux vieux animaux, à ceux de couleur noire, aux noir et feu, aux bringés – moins choisis. Oui aux adoptions responsables !

Les cliniques vétérinaires assurent les urgences (téléphonez avant), voire reçoivent en consultations sur rendez-vous (une seule personne accompagnant l’animal), et vous patienterez probablement à l’accueil le temps de l’examen. Les actes chirurgicaux qui peuvent attendre sont reportés. Alors, comme le vieux proverbe fonctionne toujours, mieux vaut prévenir que guérir (30millionsdamis.fr/conseils/conseil/18719-comment-garder-mon-animal-en-bonne-sante-durant-le-confinement). Et, oui, on peut sortir le ou les chiens de la maison (ouf !), mais on évite les copains humains et canins. Autres bonnes nouvelles : fin, deux semaines avant, de la chasse à courre (pour cette saison seulement, malheureusement…) et corrida de Pâques annulée à Arles. Et, finalement, les chasseurs ont dû renoncer à leur « loisir » sanglant (aspas-nature.org/actualites/48h-apres-le-debut-du-confinement-plus-de-chasse-ni-de-piegeage).
Luce Lapin

Photos « piquées » à 30 Millions d’Amis, mais c’est pour la bonne cause ! Pour adopter

Posté dans Adoptions France Protection animale Refuges Sous les projecteurs

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Archives

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.