Le Plaza Athénée se végétalise

Depuis sa réouverture, début septembre 2014, le restaurant de ce palace, dirigé par Alain Ducasse, privilégie les céréales, les légumes, les graines et le poisson — ce qui n’est en aucun cas végétarien — plutôt que la viande. Mais c’est malgré tout un progrès significatif. Info vérifiée auprès d’Emmanuelle Perrier, directrice de la communication du resto, à qui je demande quelles sont les motivations du très médiatique chef Ducasse : « C’est un choix éthique, culinaire et thématique. Et je suis contente que vous m’appeliez pour vérifier ! Il y a plein de bêtises qui circulent sur Internet, disant qu’on ne sert plus de viande, ce qui est faux. Nous proposons en suggestion un ou deux plats de viande. » Et le foie gras ? « Je ne peux pas vous assurer que certains compositions n’en comprendront pas. » Déçue, mais merci pour l’honnêteté ! Et bonne évolution vers le tout-végétal.

Réaction de Brigitte Gothière, porte-parole de L214 : « À L’Arpège, Alain Passard est déjà renommé pour ses extravagances végétales, Joël Robuchon est parti en Inde se former à la cuisine végétarienne, et aujourd’hui Alain Ducasse développe le non-carné. C’est une évolution profonde qui est en train de s’opérer dans les plus hautes sphères de la gastronomie. Bien sûr, pincement au cœur de voir encore au menu, en grande quantité, les poissons et autres habitants des mers. Mais, en attendant un monde vraiment juste, les avancées sont bonnes à prendre. À nous de les faire se multiplier ! Jusqu’à ce que tous les animaux soient libres. »

Rappel indispensable, vu les erreurs couramment propagées sur la Toile (et ailleurs !) : le régime végétarien exclut viande, poisson, crustacés, le végétalien les sous-produits animaux (œufs, lait et laitages, miel…) en plus.
Luce Lapin

Posté dans Non classé Pour la santé Pour les animaux Végétarisme

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.