Méditerranée, cimetière marin

Après trois mois d’errance, de souffrance, et de nombreux morts, retour à la case départ : l’Espagne. Adeline Colonat, chargée de mission Transports pour l’ONG Welfarm Protection mondiale des animaux de ferme, me raconte :

« C’est l’histoire de deux cargos, le Karim Allah, destination la Turquie, et l’Elbeik, qui devait arriver en Libye, partis le même jour d’Espagne (le 18 décembre) avec plus de 2 600 bovins à bord, mais qui n’ont jamais atteint leur destination. »

Depuis le début, l’Espagne savaient que les deux bateaux ne pourraient pas accoster. En effet, des cas de fièvre catarrhale avaient été détectées dans leur région d’origine, l’Aragon.

Fin du calvaire ? C’est une façon de le voir. « Égypte, Tunisie, Chypre, Grèce, Sardaigne, Sicile… après avoir erré de port en port en Méditerranée durant près de trois mois, afin de trouver un acheteur, ils ont tous deux été contraints de rentrer au port de Carthagène, où tous leurs animaux ont été abattus. Un gâchis d’êtres vivants. »

Signons la pétition !

Précision importante d’Adeline : « Contrairement à ce que les exportateurs voudraient nous faire croire, les cargos ne sont pas des fermes flottantes. Il aura fallu l’intervention des ONG, des médias et des parlementaires européens pour que cette hérésie cesse. »

Maria Boada, vétérinaire et chef de projet pour Animal Welfare Foundation, qui enquête sur l’affaire depuis le début : « À Carthagène, les vétérinaires ont découvert des animaux épuisés, cachectiques, assoiffés et affamés, beaucoup souffraient de problèmes oculaires et respiratoires causés par des niveaux élevés d’ammoniac (émis par les excréments) et une mauvaise ventilation. Un grand nombre peinait même à se déplacer. Le sol était couvert d’excréments. Comme les animaux blessés n’étaient pas séparés des autres, ils risquaient d’être piétinés à mort. Au total, 179 animaux ont péri à bord. Mais seulement 10 ont été trouvés gisants dans les enclos, parmi les animaux survivants. Les 169 autres ont donc été jetés en Méditerranée. »

Welfarm appelle à signer sa pétition contre l’export d’animaux hors de l’Union européenne (sur action-transports.fr).
Luce Lapin

Posté dans Associations Divers Étranger Infos Les Copains Sous les projecteurs

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Archives

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.