Haro sur les marmottes ? Haro sur les chasseurs !

J’apprends avec surprise et dégoût, comme ce sera le cas de beaucoup d’entre vous, j’imagine, que, chaque année, les chasseurs trucident aussi Marmota marmota, ce sympathique mammifère habitant des Alpes, à la vie diurne, creuseur de galeries.

La chasse se tient depuis le 12 septembre, et pour un mois, dans les départements de montagne – jusqu’au 3 octobre dans les Alpes-de-Haute-Provence. Réaction du naturaliste de terrain Marc Giraud, journaliste, écrivain et porte-parole de l’Aspas, Association pour la protection des animaux sauvages :

« Cette chasse, injustifiable, sur des animaux qui ne courent pas vite et qui sont des cibles faciles, rouvre pour deux raisons –  une pratique culinaire obsolète, et le tir pour l’amusement. Ce zoom sur une espèce a mis en lumière ces chasses méconnues et scandaleuses, qui concernent aussi d’autres animaux. En montagne toujours, le chamois est encore chassable, alors qu’il s’autorégule (ce qui veut dire qu’il ne peut pas pulluler), et qu’il ne commet aucun dégât1. Et le grand tétras, un gros oiseau désormais au bord de l’extinction, l’est également toujours. »

Dans un courrier du 1er septembre, le Dr vétérinaire Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes, président du groupe parlementaire «protection animale» et rapporteur principal de la « PPL Animaux », avait demandé à Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, « de modifier son arrêté du 6 mai 2021 ». C’est resté « lettre morte », selon l’expression consacrée…

Je continue dans le domaine de la chasse, pour vous faire part de ce qui n’est pas un scoop, juste une confirmation : la collusion chasseurs-aficionados, et vice versa. L’Observatoire national des cultures taurines avait en effet appelé « ses troupes » à venir manifester au côté des chasseurs le 18 septembre, à Mont-de-Marsan (Landes). Les tueurs au fusil y demandaient le rétablissement des chasses traditionnelles. Ils n’ont sans doute pas non plus digéré la suspension, le 28 août dernier et jusqu’au 30 juillet 2022, de la chasse à la tourterelle des bois, espèce menacée…
Luce Lapin

Photo de la marmotte : Marc Giraud

1. Dans son numéro 146, Goupil, le magazine de l’Aspas, a consacré un dossier à ce sujet.

Posté dans "Loisirs" cruels Chasse Corrida Protection animale

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Archives

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.