Corrida : enfin vers l’abolition ?

Des sympathisants signant pour la fin de la barbarie tauromachique

Elle m’avait raconté que, dans l’Hémicycle, bien que du même bord politique, ses « petits camarades » UMP se moquaient d’elle et lui lançaient des banderilles imaginaires ponctuées de « olé ! » rigolards.

On est en 2004, sous la XIIe législature. Le 8 juin, Muriel Marland-Militello, députée des Alpes-Maritimes, a déposé – courageusement, on peut le dire – la première proposition de loi – ou PPL –, n° 1652, demandant l’abrogation de l’alinéa 31 de l’article 521-1 du Code pénal, qui, par dérogation, rend « légales » les corridas dans le Sud, et les combats de coqs dans le Nord : « La corrida relève d’une tradition barbare puisqu’elle fait souffrir des animaux pour 
distraire des êtres humains. Il est donc du devoir de tout élu national d’arrêter cette barbarie. » Réélue en 2007 (comme quoi…), elle a renouvelé sa PPL abolitionniste.

Décédée en février 2021, âgée de 77 ans, Muriel Marland-Militello a sans aucun doute ouvert la voie : d’autres députés ont suivi son exemple. Parmi eux, Laurence Abeille (EELV, octobre 2013), Damien Meslot (LR, novembre 2013), Geneviève Gaillard (PS, décembre 2013), Joël Giraud (PRG, janvier 2016), Michel Zumkeller (UDI, avril 2016). Des PPL demandant l’interdiction aux mineurs – par Laurence Abeille, Damien Meslot, Samantha Cazebonne (LREM) – ont pris un autre chemin, tout aussi intéressant. Ce – précieux ! – récapitulatif m’a été envoyé par Roger Lahana, président de No Corrida.

2004-2022. Près de vingt ans plus tard, Aymeric Caron, journaliste, écrivain, fondateur de la REV, Révolution écologique pour le vivant, député de la Nupes – Paris, 18e circonscription –, s’apprête à déposer en septembre une PPL pour l’interdiction de la corrida – soutenue par la France insoumise. Stratégiquement parlant, comme le précise Roger Lahana : « Une PPL interdisant les mineurs aurait eu beaucoup plus de chances de convaincre une majorité de députés de tous bords, tout en affaiblissant l’économie déjà en perdition des corridas, ce qui accélérerait leur perdition. »

Pour la première fois, la PPL sera soumise au vote le 24 novembre dans la niche parlementaire : rassemblement   devant l’Assemblée nationale pour soutenir le vote! (Info du 30 septembre.)
Luce Lapin

Merci à No Corrida pour les photos

1. Le 3, puis le 5, puis le 7… aujourd’hui le 11.

Posté dans "Loisirs" cruels Combats de coqs Corrida France Infos Politique

Négation du vivant

Exploités, maltraités, gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, humiliés, méprisés… NIÉS. À poil, à plume ou à écaille.

Les animaux. La dernière des minorités.

Archives

Son talent, sa compétence, sa valeur artistique, son extrême gentillesse… et sa patience infinie ont permis à troOn de réaliser ce site, vraiment magnifique, et les lapins n'y sont pour rien, je vous l'assure! N'hésitez pas à prendre contact avec lui pour la mise en œuvre ou la maintenance de vos sites et autres blogs, c'est un pro, un vrai! Recommandé et approuvé par tous les terriers de la planète.